Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

True Love Is Finding Your Soulmate In Your Best Friend (RinHaru)

le Ven 9 Mar - 20:44
True Love Is Finding Your Soulmate In Your Best Friend
ft. le RinHaru


Comment est-ce qu’il s’était retrouvé dans une situation pareille, à partager un lit avec Haruka ? En temps normal, Rin, il s’en serait fichu comme de sa première dent de requin, de partager sa couche avec quelqu’un, mais voilà, le quelqu’un en question n’était pas juste n’importe qui : c’était son âme soeur. Enfin, Haru était pas encore au courant, mais pour Rin, s’était plus clair que de l’eau de roche, qu’ils étaient faits l’un pour l’autre depuis toujours, restait plus qu’à ce que son ami (pour l’instant) s’en rende compte de lui même parce que Rin n’assumerait jamais assez ses sentiments pour simplement lui avouer tout ce qu’il ressentait juste comme ça -un vrai tsundere- et puis même, c’était compliqué parce qu’il n’y avait pas que Rin et Haruka dans l’histoire, il y avait aussi Makoto, et Makoto c’était… peut-être ? Sûrement même, non ? Le petit ami de Haru. Rien n’était sûr, mais les deux étaient toujours collés ensemble, jamais l’un sans l’autre et les regards que lançait Makoto à son camarade de classe disaient tout.
Ça les brisait un peu menues à Rin pour être honnête. Il était jaloux, beaucoup trop possessif envers Haru, SON Haru, même s’il n’avait aucune raison valable de l’être.

Mais bon, Makoto avait clairement merdé et même si Rin aurait dû lui en vouloir d’avoir blessé Haruka au point que ce dernier n’avait pas hésité une seconde quand il lui avait proposé de l’accompagner en Australie pour de courtes vacances, ce n’était pas le cas. C’était sa chance, un peu. Sa chance de lui faire ouvrir les yeux : Il était mille fois supérieur à Makoto en tout point (sauf si on prenait en compte qu’il était un petit con alors que le brun était adorable, mais vraiment, les bad-boy -du dimanche dans le cas de Rin- c’était vie). C’était sa chance, alors pourquoi ça lui prenait autant la tête de voir Haru aussi déprimé quand c’était l’occasion parfaite de le réconforter ? Parce que ça lui prouvait qu’il tenait beaucoup trop à Makoto ? Parce que ça le tuait de voir Haruka dans un état pareil ? Sûrement les deux.

En le voyant comme ça, il avait juste envie de se retourner et de prendre Haruka dans ses bras, de l’emprisonner contre lui et de ne plus jamais le lâcher. Le serrer en lui glissant à l’oreille que Makoto ne le méritait pas, mais qu’il était là, lui, et que jamais plus il ne lui ferait de la peine (jamais plus parce que comme dit plus tôt, Rin était un petit con, et du mal, il en avait fait à Haru quand ils étaient gosses, il s’en voulait peut-être encore), mais il ne le ferait pas pour la simple et bonne raison que la vie n’était pas un shonen-ai tout niais et que s’il faisait ça, ce serait incontestablement ultra bizarre et gênant.

« Haru ? Est-ce que tu dors ? » Peut-être qu’il était le seul à trop réfléchir à la situation. Peut-être que Haru n’en avait rien à faire de dormir avec lui. « Est-ce qu’on peut parler un peu ? » Ce n’était ni l’heure ni l’endroit, mais il ne pensait pas pouvoir trouver le sommeil avant d’avoir extériorisé tout ce qui lui trottait dans la tête depuis qu’ils s’étaient retrouvés.
☾ ANESIDORA
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum