Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Who is in control ? [MinTokki]

le Lun 26 Fév - 14:35





Who is in control ?




C’est étonnamment difficile de lui dire de s’en aller. D’être heureux avec un autre surtout quand il me demande d’essayer de l’être aussi. C’est quoi le bonheur de toute façon ? Je ne pense pas l’avoir connu un jour mais si je devais choisir ce qui lui ressemblait le plus, je dirais probablement que le bonheur c’est les moments passé avec lui.

Je garde mon air impassible, comme si je n’avais pas pensé à lui une seule fois depuis que nous nous sommes quittés alors que vraiment, je n’avais pas réussi à me le sortir de la tête. J’arrivais pas à me sortir ce... C’était même pas un baiser, c’était juste mes lèvres sur les siennes dans une tentative de le faire penser à autre chose qu’à la scène qui se déroulait alors, pour le faire respirer de nouveau.

On réalise jamais la chance qu’on a d’avoir quelque chose avant de la perdre, et putain même si je m’étais détesté dans les premiers temps, il avait fallu que je me rende à l’évidence, ma vie sans Tokki, c’était plus une vie. C’était chiant et monotone. J’ai toujours été seul, en vrai, depuis l’accident de mon père. Je me suis jamais attaché à personne et si on m’avait dit que c’était à ce petit con là que je m’attacherais, je l’aurais pas cru. Je disais quoi ? Que je le trouvais mignon à me suivre partout comme un animal de compagnie ? Je pensais que j’avais le parfait contrôle de la situation mais ça a été clair aussitôt qu’il s’est barré -à ma demande certes- que je n’ai jamais, jamais eu le contrôle. Sans que je ne le veuilles, Tokki s’était incrusté sous ma peau, ce gosse était pire que de la drogue.

En vrai, je l’ai pas trop mal vécue, la séparation. Je l’ai même jamais mal vécue alors pourquoi est-ce que c’est différent maintenant ? Parce que je sais que cette fois, si je le laissais partir c’était pour ne jamais le revoir ? C’est pas ce que je veux.

« Tokki, attends. » Alors non, c’était pas censé se passer comme ça. J’étais pas censé me lever de mon canapé pour lui courir après et le rattraper dans les escaliers de l’immeuble. Putain Min tu nous fais quoi là ? « J’ai vraiment toujours été un petit bâtard avec toi, depuis la première fois et j’étais sincère tout à l’heure quand je te demandais d’être heureux, et je sais que moi, je saurais jamais rien faire d’autre que te détruire comme j’ai toujours tout détruit dans ma vie mais... » Je veux être égoïste. Te demander de rester. De me laisser te détruire. Ou au contraire m’apprendre comment te rendre heureux. Essayer de l’être avec toi. Mais les mots sortes pas. « Je sais que c’est plus le cas mais... Est-ce que tu m’as déjà aimé ? Comme tu l’aimes lui je veux dire. »

Et pourquoi je pose des questions comme ça alors que je ne veux même pas en entendre la réponse. J’aurais l’air de quoi si il dit non ? Je ferais quoi si il dit oui ?

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Mar 27 Fév - 2:24
Who is in control ?
Min x Tokki
••••

Il y était retourné. Il n'avait pas pu s'en empêcher. Il avait besoin de le voir une dernière fois, vivant, de lui parler une dernière fois, de le quitter une bonne fois pour toute, de la bonne manière, et de mettre les choses au clair. Il le devait pour lui, pour Han, pour Min aussi et pour avancer, pour tourner la page. Parce que c'était ce qu'il était venu faire. Il était venu tirer un trait sur cette vie de décadence, sur ses vices, son addiction, et sur Min, sur ses sentiments, sur les traits de son visage qui venaient le hanter dans ses rêves, sur ce lit qu'ils partageaient tout les deux, sur ce visage endormi qui ne lui avait jamais tourné le dos, sur tout ce qu'il avait fait pour lui, que ces choses soient bonnes ou pas, tirer un trait sur ce baiser désespéré qu'ils avaient échangé, qui l'avait marqué au fer rouge et qu'il n'arrivait pas à se sortir de la tête. Il était venu pour abandonner tout ça, il était venu pour être heureux, et pour rendre heureux Han aussi. Alors il avait prononcé les mots, les mots qui allaient mettre fin à tout ça, qui allaient tout détruire et qui le rendraient heureux, il le voulait, bien sur qu'il le voulait n'est ce pas. Parce que c'était ce qu'il était en train de lui promettre, qu'il allait être heureux, oui qu'il serait le plus des hommes même sans lui à ses côtés. Et il lui demanda d'essayer d'être heureux aussi, parce qu'il se sentait égoïste, parce qu'il était égoïste, égoïste de le laisser de cette façon, de partir comme ça et il l'était sans doute encore plus en lui demandant d'être heureux lui aussi, comme lui allait l'être.

Il marchait, dos à lui. Il partait. Pour toujours. Et il ne se retournerait pas. Il avait pris sa décision, aussi difficile qu'elle soit, parce qu'il ne pouvait pas avoir les deux, c'était comme ça. Il sentait les larmes monter. Non. Il s'était promis de ne pas pleurer. Il s'était promis qu'il resterait fort. Parce que Min n'aimait pas les pleurnichards. Mais à quoi bon tenter de répondre à ses attentes maintenant ? Il sentait comme un vide qui se formait dans sa poitrine à chaque nouveau pas qu'il faisait l'éloignant toujours un peu plus de Min. Pourquoi c'était si dur ? Pourquoi devait-il aimer les deux ? Pourquoi devait-il faire un choix ? Pourquoi avait-il choisi celui là ? Parce qu'il savait que c'était le meilleur pour tout le monde, il le savait et pourtant, pourtant, ça faisait si mal.

Mais il resterait fort, pour eux. Oui c'était ce qu'il avait décidé, alors pourquoi, bon sang pourquoi Min l'appelait ? Pourquoi le retenait-il ? Il ne voulait pas se retourner. Si il se retournait ça serait la fin. Si il se retournait il savait qu'il ferait quelque chose qu'il ne devrait pas faire. Alors pourquoi il était en train de se retourner ? Dites lui pourquoi. Il lui faisait face, les yeux brillants de larmes, et chacune de ses paroles lui faisaient un peu plus mal, le rendaient un peu plus faible. Et il sentait sa résolution s'effriter. Il ouvrit la bouche pour dire quelque chose avant de la refermer. Est ce qu'il faisait vraiment bien de répondre. Si il avait un peu de bon sens, il partirait sans répondre, ou bien il nierait, il lui dirait qu'il ne l'avait jamais aimé, pas dans ce sens là, mais ça lui déchirerait le cœur, et il s'en voudrait tellement de dire ça. Et par dessus tout il ne voulait pas lui mentir, il ne pouvait pas mentir à Min. Il lui donna un sourire triste avant de répondre. « Je t'aime Min, autant que je l'aime. » Peut être même plus. « Mais je dois choisir » Et il avait fait son choix. Aussi difficile soit-il. Il passa une main devant ses yeux pour cacher ses larmes et se mordit la lèvre. « Pourquoi tu rends les choses plus difficile encore » souffla t-il, la voix brisée, démunie.


••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Mar 27 Fév - 15:21





Who is in control ?




Pourquoi est-ce que je suis allé le rattraper ? Je n’aurais pas pu simplement le laisser sans aller, prétendant que je n’en avais rien à faire comme je le fais si bien ? Il pleure maintenant. Il pleure vraiment tout le temps et même si je trouvais ça extrêmement chiant, avant, je dois avouer que ça lui donne un coté mignon -même si il est tout le temps mignon, ce petit con là. Il est aussi là, le soucis. Mignon quand il pleure ? C’est quel genre de compliment, ça, quel genre de pensée ?

C’est peut-être la centième fois qu’il pleure devant moi, peut-être -sûrement même- la dernière, et je sais toujours pas comment réagir. Je ne peux pas juste soupirer et rouler des yeux au ciel comme je l’aurais fait d’habitude. Je peux pas juste lui tourner le dos maintenant. Pas quand c’est moi qui le fait pleurer -mais c’est toujours de ma faute, aussi. Je pose maladroitement ma main sur sa joue. « Pleure pas. C’est laid à entendre. » Ça me fait mal au cœur surtout, mais c’est pas comme si j’allais le dire. Et c’est pas non plus comme si j’allais lui répondre par un ‘je t’aime aussi, plus que lui ne t’aimera jamais.’ parce que c’est putain de faux. Je ne sais pas ce que ça veut dire d’aimer, je ne saurais pas l’aimer aussi bien que Han, que son meilleur ami, que celui qui a toujours été là pour le sortir de la merde dans lequel je le fourrais. Pour le réparer toutes les fois où je le brisais. C’est normal que maintenant qu’il a un choix à faire, il le choisisse lui. Tokki n’est pas stupide -enfin, il ne l’es apparemment plus. « Et je ne peux pas te demander de consciemment faire le mauvais choix, hein ? » Je ne voulais pas qu’il le fasse. Je voulais qu’il soit heureux. Alors pourquoi, quand bien même je savais qu’il le fallait, je n’arrivais pas à me résoudre à le laisser partir. « Parce que je suis un petit bâtard égoïste qui, apparemment, ne supporte pas l’idée de te voir partir. »

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Mer 28 Fév - 2:24
Who is in control ?
Min x Tokki
••••

Il pleurait encore. Et il essayait de retenir ses larmes. Il pleurait tout le temps. Surtout en présence de Min, surtout à cause de Min, et aujourd'hui ça ne changeait toujours pas, il était encore en train de pleurer à cause de lui. Mais cette fois ci c'était encore différent. C'était des larmes de désespoir, de doute, des larmes qui voulaient dire, je ne sais pas quoi faire, je ne sais plus quel est le bon choix. La remarque de Min lui arracha un sourire, elle ne l'étonnait guère, c'était tellement lui. Du genre à se cacher derrière ce style de remarque blessante et insensible. Il commençait à bien le connaître, à le comprendre, après tout ce temps passé avec lui, à le suivre comme si sa vie en dépendait, à s'accrocher à lui comme un enfant à sa mère. Il devait d'ailleurs être un des seuls à pouvoir se vanter de connaître aussi bien Min et de pouvoir rester près de lui sans faire jeter. Mais tout ça c'était fini, totalement fini oui, alors pourquoi le doute s'installait à chaque minutes de plus ou Min prenait la parole. Il lui avait dis, il avait son choix, il choisissait Han, il choisissait le bonheur, et il abandonnait le malheur, la vie moisie dans les rues remplies de personnes perdues par la drogue, sa vie dans ces rues là, dans cette maison, il abandonnait Min. Et pourtant il s'était retourné quand il l'avait appelé, il avait répondu quand il lui avait cette question. Son esprit c'était peut être fait une raison, son esprit savait peut être ce qu'il y avait de mieux à faire, ce qui était le mieux pour lui, pour tous, mais pas son cœur. Son cœur avait décidé de jouer au petit con, et d'en faire qu'à sa tête, il avait décidé de prendre le contrôle, et de continuer de faire des conneries, comme d'habitude. Au fond, il restait stupide hein.

Il se mordit la lèvre aux paroles de Min. Est ce qu'il comprenait bien ? Il ne rêvait pas ? Min lui demandait implicitement de ne pas partir ? De le choisir ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi maintenant après tout ce temps ? Après qu'il ait déjà fait son choix ? Il avait fait son choix putain. Mais son corps avança de lui même vers lui. Avant de s'arrêter à quelques centimètres. Pour reculer de nouveau. Montrant le tiraillement de sa conscience. Il devait penser à Han. Oui c'est ça, à Han. Mais il n'y arrivait pas. Tout ce qui occupait son esprit en cet instant même, c'était la personne en face de lui. « Non tu ne peux pas me demander ça. » Il n'avait pas le droit, pas le droit de lui faire ça. « Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? J'avais fais mon choix, et je ne t'avais pas choisi. » Ces mots lui arrachaient la bouche tout comme le cœur. « Tu es le mauvais. Je le sais plus que tout. Alors pourquoi, dis moi pourquoi j'ai quand même envie de prendre ce choix ? »

••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Mer 28 Fév - 21:32





Who is in control ?




Est-ce qu’il pleurait vraiment tout le temps ou n’était-ce qu’avec moi ? Qu’à cause de moi ? Est-ce qu’il pleurait avec lui ? Est-ce qu’il le blessait aussi, de temps en temps ? Ou peut-être que c’était parfait entre eux, que c’était vraiment juste moi qui foutait la merde.

En vrai, je ne sais même pas ce que je fais là. Je lui demande de ne pas partir juste après lui avoir dit de le faire il y a cinq minutes, après lui avoir dit de ne plus jamais chercher à me contacter cette nuit là après avoir tué son bâtard de beau-père -et non, je ne regrette pas. J’ai attendu la culpabilité mais elle n’est pas venue. J’aurais peut-être préféré, maintenant je me demande si je suis vraiment humain, je ne devrais pas me remettre de ça aussi facilement, même si ok, il méritait totalement de mourir.
Le pire, c’est que je n’arrive même pas à le lui dire clairement : « Reste », parce que ce qui sort le plus naturellement de ma bouche sont les insultes et que je ne suis pas doué pour exprimer mes sentiments -sentiments que je venais de me découvrir ou de m’admettre en tout cas.

« Je le fais quand même. Je ne suis pas doué pour faire les bonnes choses. » Et pourquoi il hésite ? Sûrement parce qu’il est stupide. Je me trouverai stupide à sa place, d’hésiter entre un petit dealer à deux balles (moi) et un mec parfait, avec un boulot respectable et un appartement dans un quartier plus sécurisé que celui dans lequel nous étions (lui). Je le trouve stupide d’hésiter mais en même temps, je fais un peu tout pour le faire changer d’avis. « Pourquoi ? Je ne sais pas. » C’est une première, que j’admette ne pas savoir quelque chose. « Je ne sais pas. Sûrement pour la même raison qui t’a fait t’arrêter. Celle qui fait que tu es toujours en face de moi. » Parce que tu m’intéresse. Parce que tu m’attires. Parce que je t’aime mais putain ne me fait pas le dire. J’en serais capable, mais je sais même pas si je saisis la complexité du sentiment, encore moins si je serai capable d’assumer les conséquences de ces paroles.

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Ven 2 Mar - 2:18
Who is in control ?
Min x Tokki
••••

Tout aurait du être simple et rapide. Enfin, peut être pas simple, même plutôt difficile, mais ça aurait du être rapide, et surtout définitif, marquant la fin d'une histoire qui n'avait jamais véritablement commencé, oubliant ce baiser furtif qui s'était perdu sur ses lèvres lors d'un instant de détresse, oubliant les sentiments qu'il sentait grossir dans sa poitrine et faire s'envoler son cœur quand il pensait à lui, ce sentiment qui inconsciemment l'obligeait à l'appeler dans le besoin, quand il se sentait mal, quand il perdait la tête, oui oublier celui qui faisait souffrir Han, qui ne le faisait arriver que second dans son cœur, oublier celui qui l'avait maintenu en vie jusqu'à maintenant tout en le brûlant à petit feu. Pas simple effectivement, peut être même pas rapide, mais une fin, et un nouveau commencement, un nouveau départ, une nouvelle vie. Mais apparemment il en était loin, apparemment il continuait de faire les mêmes erreurs, il s'obstinait à vouloir rester avec Min, son cœur continuait à battre un peu plus et ses mains à trembler, ses yeux à se remplir de larmes. C'était dur de le retenir, de ne pas les laisser couler sur ses joues. Tellement dur.

Il en voulait à Min, oh oui il lui en voulait. Il lui en voulait de l'avoir fait se retourner, de le faire douter, de le faire revenir sur sa décision, de lui tenir de tels propos. Il lui en voulait de le faire maintenant, seulement maintenant. Si il l'avait fait avant, tout aurait été tellement plus simple, pour lui, pour eux. Maintenant il se sentait déchiré entre deux décisions qui lui semblaient impossible à prendre, qu'il ne voulait pas prendre. Parce que ça aussi c'était dur. Tellement dur.

Et face à lui, face à ses yeux, face à ses paroles, il avait envie de dire oui, de dire qu'il allait rester. Mais il ne pouvait pas balancer ça à la légère. Parce que son cœur était coupé en deux. Une partie appartenait à Han. Et l'autre à Min. Et il devait le couper en deux, et laisser mourir un côté, le laisser pourrir, tout seul. Il ne pouvait pas consciemment tuer une partie de lui sur un coup tête, pas après y avoir réfléchi encore et encore, pas après avoir pris une décision importante, si importante, qui changerait toute sa vie. Et il le faisait douter encore. Comme toujours.

Il porta les mains à son visage, se cachant, cachant ses yeux, ses lèvres tremblantes, ses larmes. « Je me sens tellement stupide... » Pour ça il l'était, et Min était le premier à lui dire. « Stupide et démuni. » Totalement désemparé, à cause de ses mots, de sa demande. « Je ne veux pas faire souffrir Han, il ne le mérite pas, pas après tout ce qu'il a fait pour moi. » Mais... Mais il ne voulait pas faire souffrir Min non plus.



••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Ven 9 Mar - 18:43





Who is in control ?




Il était stupide oui. Il l’avait toujours été et c’était sûrement la chose que j’aimais le moins à son sujet, tout en étant en même temps le trait de caractère qui faisait sûrement le plus de lui qui il était et avec le temps, j’avais appris à apprécier son coté idiot. Tokki ne serait plus Tokki s’il était moins con.

Il cache son visage de ses mains, comme pour me cacher ses larmes. Ses larmes qui avaient trop souvent coulé par ma faute et qui étaient une nouvelle fois versées à cause de moi. Est-ce que je lui fait du mal en lui demandant de rester ? J’aurais vraiment dû rester sur mon canapé. « Tu ne serais plus toi si tu n’étais pas stupide… Ça te rends attachant quelque part. » Je ne voudrais pas qu’il change. Je prends ses mains dans les miennes pour découvrir son visage. « Arrête de pleurer. » S’il-te plait arrête de pleurer. J’ai l’impression que je pourrais m’y mettre aussi. À quel moment ses larmes ont-elles commencées à m’être aussi douloureuse ? Fût un temps où je m’amusais de le voir si démuni, de le voir courir à mes cotés comme si j’étais la seule personne à pouvoir l’aider alors que c’était le contraire, je n’avais jamais fait que l’enfoncer un peu plus… Sauf cette fois là, chez lui, quand je l’ai aidé à fuir une scène de crime. La scène d’un crime dont nous étions chacun à moitié responsable. À ce moment là, j’ai su que même sans avoir été en partie responsable et qu’il m’avait juste appelé en panique, je l’aurais rejoint et aidé. C’est ce que j’avais envie de faire : l’aider, le rendre heureux… Mais je ne savais pas comment. Je ne savais même pas ce que cela signifiait d’être heureux, seulement que ça devait être bien. « Je ne le sais que trop bien… Il a toujours été là pour te réparer quand je te brisais et je devrais l’en remercier… » Alors même que je ne remerciais personne. « Mais je n’arrive pas à me résoudre à simplement te laisser partir avec lui. » Egoïste, encore.

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Dim 18 Mar - 22:37
Who is in control ?
Min x Tokki
••••

Pourquoi ça devait se passer de cette manière ? Pourquoi ça devait être aussi difficile ? Pourquoi devait-il faire un choix ? Ne pouvait-il pas avoir les deux ? Non il ne pouvait, parce que ça les détruirait, surtout Han, oui Han ne le supporterait pas. Peut être que lui ne le supportera pas non plus, la culpabilité le rongerait sans doute, comme elle allait le ronger quand il aurait enfin fait un choix. Il lui venait même à l'idée de ne choisir aucun des deux, de partir tout simplement, ailleurs, loin d'eux, tout seul et de recommencer sans eux, ou bien de mourir sans eux. Mais il tuerait tout le monde de cette façon. Il tuera quelqu'un dans tout les cas.

Arrêter de pleurer. Tellement simplement à dire, mais horriblement dur à faire quand son cœur était déchiré en deux, quand sa tête devait signer pour l'un et pas pour l'autre. Il les retenait comme il les pouvait ses larmes, de toute ses forces, alors qu'il n'avait qu'une envie, pleurer toute les larmes de son corps. Peut être qu'il aurait du mourir quand il en était encore temps, ça aurait été moins difficile, il n'aurait pas eu à faire ce choix. Mais maintenant c'était trop tard, maintenant il ne pouvait plus le faire, il n'en avait ni la force, ni l'envie.

Il n'avait jamais vu Min comme ça, à la limite de le supplier de rester. Il essayait de résister, parce qu'il savait que ce n'était pas le bon choix, que c'était le mauvais choix pour tous, un choix qui les mènerait sans doute à leur perte. Mais au fond il savait, son cœur avait déjà choisi, parce que ça avait toujours était lui, toujours lui qu'il avait appelé, toujours lui à qui il pensait. « Alors retiens moi. Attrape moi. Embrasse moi. Empêche moi de sortir d'ici, d'aller rejoindre Han. » Parce que ça avait toujours été Min au fond de son cœur. Et tant pis si il les tuait tout les trois.


••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Who is in control ? [MinTokki]

le Mar 7 Aoû - 22:42





Who is in control ?




C’était pas lui. Ça ne lui ressemblait pas d’être là à supplier à demis mots Tokki de ne pas partir mais c’était bel et bien ce qu’il faisait. En contradiction totale avec sa volonté de voir le plus jeune heureux avec un autre comme il le méritait enfin, il lui imposait de choisir entre Han et lui même. Entre la seule personne qui l’avait jamais aidée, sûrement, et celle qui n’avait fait que l’attirer dans les problèmes. Han était une bonne personne, une bonne influence, la personne qu’il lui fallait, qu’il méritait, et lui, n’était qu’un petit con plein de regrets, un abruti qui aurait déjà dû s’estimer heureux d’avoir rencontré et d’avoir partagé quelque chose avec lui, même si ce n’était qu’un simple baiser et des sentiments jamais vraiment exprimés. Et même maintenant, il s’en sentait incapable. Peut-être que Tokki serait plus facile à retenir si Min osait simplement ouvrir la bouche pour lui dire « je t’aime », trois mots qu’il aurait pu utiliser bien avant mais qu’il s’était toujours gardé de prononcer pour la simple et bonne raison qu’il était un connard et un manipulateur, d’accord, mais pas de ce genre là. Il n’avait jamais dit qu’il aimait, et il ne voulait pas le dire sans les sentiments qui allaient avec derrière… Et même quand ils y étaient, c’était beaucoup trop dur.

Alors il ne les dirait pas, pas tout de suite, pas dans une situation pareille. Il attendrait que ça se calme un peu. Il attendrait d’avoir envie de le dire comme ça, sans raison, juste pour que Tokki l’entende, qu’il le sache si ce n’était pas déjà assez clair en voyant la situation. Exprimer ses sentiments, ils ne s’en entait pas capable, mais retenir Tokki, l’attraper, l’embrasser, il se sentait capable de le faire.

Il avança une main pour attraper le poignet frêle de Tokki et doucement le tirer vers lui. De son pouce, il caressa la peau du brun, connaissant par coeur les cicatrices qui la ornait par sa faute. Trop de fois, il l’avait blessé, que ce soit avec des mots tranchants, une aiguille, ou une lame juste parce qu’il « n’aimait pas les gens sans aucune volonté ». Putain, il devrait s’excuser un jour, de l’avoir poussé à fumer, de lui avoir appris à se droguer, à se tailler… Il s’excuserait.
Min leva sa main libre et pris le visage de Tokki en coupe avant de venir l’embrasser avec douceur, comme la première fois dans le salon de ses parents et avec la sensation de mal faire, pas dans le sens où il faisait quelque chose de mal parce que c’était clair que c’était le cas, mais dans le sens où il avait l’impression de pas savoir s’y prendre. Il angoissait comme l’adolescent qu’il n’était plus.

« Si c’est ce que tu veux, alors je ne te laisserais jamais t’en aller. » une promesse qui lui serrait le coeur avec les remords, parce que ce n’était peut-être pas ce que Tokki voulait, seulement ce que lui désirait, égoïstement. Et égoïstement, si Tokki le redisait, Min le prendrait dans ses bras, le porterait jusqu’à son appartement et l’y enfermerait. Il ne le laisserais plus s’en aller, ne lui dirais plus de le faire non plus. Il ne deviendrait pas le colocataire trop doux, le partenaire qui lui apporterait un petit déjeuner au lit, qui serait toujours là pour le soutenir quoiqu’il arrive, le partenaire compréhensif qu’il méritait, mais il ferait des efforts, bien trop peu sûrement, mais… il l’écouterait, il le pousserait plus dans les plans louches, il le laisserait dormir dans son lit, il serait un peu moins con et il l’aimerait. Il l’aimerait ouais, et il essaierait de faire ça bien, quitte à taper « comment rendre quelqu’un heureux » sur google en navigation privée.

Contenu sponsorisé

Re: Who is in control ? [MinTokki]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum