Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Dim 25 Fév - 23:37
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

Honteux ? Il l'était. Un mélange de honte et de culpabilité. Comment il avait pu laisser faire ça ? Comment il avait pu en arriver là ? Lui qui n'avait pourtant pas l'habitude de ressentir quoique ce soit, qui était imperméable à tout sentiment, sentait pourtant une douloureuse culpabilité lui tordre le ventre, lui prendre les tripes, lui retourner l'estomac et bloquer sa gorge. Il n'y avait vraiment qu'elle pour le faire se sentir comme ça, pour lui apporter autant de soucis, et de sentiment d'un coup, et il ne savait pas si c'était bien ou pas, il avait plus l'impression que ça le mènerait à sa perte. Mais ce n'était pas vraiment le bon moment pour réfléchir à ça. Non, tout de suite, il avait envie de la voir.

Il montait lentement les escaliers, se dirigeant vers la chambre de Rima ou elle était encore alitée. Il avait certes envie de la peur, mais il appréhendait aussi, effrayé par sa réaction, est ce qu'elle lui en voulait ? Lui s'en voulait. Est ce qu'elle allait le frapper ? Lui se frapperait bien. Il ne savait pas trop. C'était toujours difficile de prédire le comportement de Rima et d'habitude ça ne l'embêtait pas mais là pour une fois ça le gênait, parce qu'il ne savait pas comment il devait se comporter, comment il devait agir en sa présence. Il devait s'excuser non ? Il ne savait pas, ça l'énervait, cette culpabilité lui faisait perdre la tête.

Il monta la derrière marche et se dirigea vers la porte qui gardait Rima derrière. Il s'arrêta quelques secondes, ou peut être que c'était quelques minutes, il ne savait pas vraiment combien de temps il avait passé devant cette porte, la main levée, prête à toquer sans pour autant le faire. Elle devait sans doute l'avoir entendu de l'autre côté, mais jamais elle ne lui dirait d'entrer n'est ce pas ? Il soupira. Il se trouvait pathétique. Il finit enfin par toquer et fit s'élever sa voix. « Rima ? Tu es réveillée ? Je t'ai apporté des pocky. » 


••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Lun 26 Fév - 5:51




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Elle s’impatiente, seule sous ses couvertures. On lui a ordonné de ne pas bouger le temps de se remettre de ses blessures mais sérieusement, elle s’ennuie. Dormir ? Elle ne fait déjà que ça et il y a une limite à combien d’heures elle peut le faire d’affilées, du coup elle rentabilise son temps en pensant. À qui ? À ce petit con de Shiki. Elle est inquiète pour lui, indéniablement, plus que pour elle qui est pourtant alitée après ce qu’il lui a fait... Enfin, ‘il’, ce n’est pas vraiment lui. La chose qui l’a mise dans cet état n’avait de Shiki que son enveloppe corporelle, Rima le savait bien. Jamais il ne lui aurait fait du mal, après tout ils étaient... Ils étaient ce que Shiki pensait qu’ils étaient, ce n’était pas vraiment clair.

Il n’a pas besoin de toquer à la porte pour qu’elle sache qu’il se trouve juste derrière, elle a entendu ses pas dans le couloir. Elle se redresse, du coup, et organise mieux ses oreillers pour se trouver assise convenablement. Elle jure dans sa barbe, elle a l’impression que sa tête va exploser et sa colonne vertébrale la brûle. Elle a des nausées aussi mais elle sait qu’elle ne vomira pas. Les vampires ne vomissent pas de toute manière... Du sang peut-être ? Ou des Blood Tablets ? C’est tout ce qu’elle avait mangé depuis qu’elle était entrée en convalescence. Elle s’enfonce dans ses coussins en secouant doucement la tête : c’est quand tu commences à penser à se genre de choses que tu te rends compte que ça ne va pas.

Elle s’efforce de discipliner ses cheveux blonds et frotte ses yeux d’une main, regrettant l’absence de miroir à ses côtés. Elle ne doit sûrement pas être présentable et ça la dérange un peu.

« Tu peux entrer, je suis réveillée oui. » Elle n’a pas ouvert la bouche depuis tellement longtemps qu’elle ne sort que faiblement, mais elle se dit que c’est assez pour que Shiki l’ai entendue.

La porte s’ouvre sur le jeune homme et la blonde ne se défait pas de son expression blasée jusqu’à ce qu’il soit à porter de bras. Elle tends la main vers lui : « Mes pockis. »

Bon, elle l’aurait laissé entrer, même sans les biscuits, mais c’était quand même en plus. Elle en avait sa claque des Blood Tablets. Rima le regarde un instant, elle prend en compte son aura, son regard, sa posture... C’était son Shiki. « Heureuse de te retrouver, monsieur le possédé. »

Elle ne plaisantait pas d’habitude, mais la conversation n’allait pas se faire toute seule, surtout que l’atmosphère était tendue.

☾ anesidora
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Lun 26 Fév - 21:40
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

C'était de sa faute. Il avait beau vouloir remettre la faute sur le dos de Rido, il ne pouvait pas se voiler la face, il était le principal fautif dans cette histoire. Il aurait pu résister avant, il aurait pu refuser, il aurait pu se battre. Mais il s'était retrouvé face à son père, ce père qu'il n'avait jamais connu, ce père qui avait abandonné sa mère, qui lui avait fait perdre la tête, qui était supposé être mort et il avait été déstabilisé. Il s'était retrouvé devant le plus grand secret de la famille Shiki et il n'avait pas su comment réagir, et il s'était laissé avoir comme un idiot, il s'était laissé possédé, et il n'avait rien fait pour lutter. Et ils en étaient arrivé là. Il avait violenté Rima, il l'avait blessé, il l'avait transpercé avec son pouvoir et jamais il ne pourrait se le pardonner.

Il avait enfin eu le courage de monter voir Rima, de toquer à sa porte et de s'annoncer. Avant de rentrer avec l'accord de Rima, il se rappela ses paroles qui avait réussi à lui faire regagner conscience quand son corps contrôlé par Rido se battait contre elle, qu'il était un idiot de se faire contrôler aussi facilement par quelqu'un, et surtout qu'il devrait s'aimer plus. Elle avait raison, comme d'habitude, elle avait toujours raison de toute façon. Il n'avait aucune estime de lui même, et ne voulait pas être un poids pour sa mère, alors il s'était effacé, tout ça à cause des paroles de son père quand il était plus jeune.

Il finit enfin par rentrer, les yeux baissés, refermant la porte derrière lui. Il releva les yeux et tomba sur la silhouette de Rima allongée. Son cœur se serra à cette vision. Il s'avança et laissa échapper un semblant de sourire furtif quand il l'entendit réclamer ses pocky. Il ouvrit le paquet avant de lui tendre. Il se crispa légèrement à sa mauvaise blague, comment remuer le couteau dans la plaie, Rima la chef, mais il ne pouvait pas lui en vouloir, après tout c'était vrai.

Senri choisit de s'installer au bord de lit et de tendre une main vers elle, caressant doucement sa joue, baissant les yeux de nouveaux les yeux. « Je suis désolé. » Il passa son pouce sur sa joue. « Tu as raison je suis un idiot. »


••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Lun 26 Fév - 22:57




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Il est attentionné, Shiki. Il l’a toujours plus ou moins été avec elle et peut-être qu’il l’est d’autant plus maintenant qu’elle est en convalescence. Il lui ouvre le paquet de biscuits et dès qu’elle l’a entre les mains, elle place un bâtonnet chocolaté entre ses lèvres, elle le savoure. Les pockis étaient clairement son péché mignon et ça faisait bien trop longtemps qu’elle n’en avait pas mangé.

Elle remarque qu’il se crispe, bien sûr, et elle hésite à s’excuser pour la mauvaise blague : « Excuse moi, ce que je voulais dire c’est que tu m’as manqué. Et inquiétée aussi. » Elle avait toujours un air calme au visage et beaucoup la pensaient plus réfléchie qu’elle ne l’était en réalité. Elle était sanguine, irréfléchie, colérique et elle en passait, elle avait juste un visage de poupée, inexpressif et délicat qui laissait penser le contraire mais vraiment, vous l’auriez vu faire les cents pas dans sa chambre quand Shiki ne lui répondait pas... Elle avait tout de suite senti que quelque chose clochait et elle aurait presque pu paniquer.

Le brun s’installe sur le bord du lit et tends la main vers elle, la pose sur sa joue, et c’est tout naturellement que Rima incline le visage vers lui, elle apprécie ce contact physique et y trouve toute la chaleur et le réconfort dont elle avait besoin après être restée trop longtemps seule. « Désolé, tu peux l’être pour beaucoup de choses, Shiki, mais regarde moi... » Pourquoi il baissait les yeux aussi ? « Si il y a une chose pour laquelle tu ne dois pas être désolé, c’est pour mon état. Ce n’est pas toi qui m’a blessée. » C'était la chose qui avait pris possession de son corps, nuance.

Elle pince les lèvres, elle le sait, qu’elle a raison, mais elle déteste voir Shiki dans cet état. « Oui et tu ne t’aime pas assez. Mais ce n’est pas trop tard pour commencer. » Elle disait qu’il devait changer, mais en vrai elle l’appréciait comme il était et si jamais il ne s’aimait pas lui même, elle l’aimerait suffisamment pour deux..

☾ anesidora
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Mar 27 Fév - 13:08
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

Si tu ne veux pas inquiéter ta mère, alors vit silencieusement, comme une poupée. Les mots de son père l'avaient marqué, et il les avait appliqué, suivi à la lettre. Il était devenu une véritable poupée, vide, silencieuse, impassible et qu'on pouvait manipuler à sa guise. Et sa famille ne s'était pas gênée. Son père non plus. La seule qu'il pouvait encore croire était sa mère, et encore, celle ci n'avait plus toute sa tête. Au moment ou son père avait ressuscité, ou il avait ouvert les yeux, ou il lui avait attrapé le bras, il avait compris, il avait compris que sa seule existence n'était que pour ce moment là, qu'il n'avait été conçu que pour accueillir son père, être son enveloppe corporelle et qu'après il serait totalement inutile. Et le comprendre, ne lui avait fait pourtant ni chaud ni froid. Au fond de lui il devait s'en douter. Et l'idée de résister, d'aller à l'encontre de son destin ne lui avait même pas traversé l'esprit, parce qu'il avait été élevé comme ça, parce qu'il n'était qu'une poupée de porcelaine sans sentiment, ni expression, du moins c'était ce qu'il croyait, et faisait croire.

Maintenant, il regrettait, regrettait de ne pas avoir résister. Si il avait su que ça tournerait de cette manière il aurait fait quelque chose, si... On pouvait refaire le monde avec les si, mais on ne pouvait pas revenir en arrière et maintenant le mal était fait. Il devait se faire une raison. Ce qui fait était fait. Maintenant il ne lui restait que ses lèvres pour s'excuser et ses yeux pour pleurer -même si il ne pleurera jamais-

Rima avait du sentir que sa remarque l'avait dérangé, parce qu'elle s'excusa aussitôt. Il lui fit un petit signe de la tête pour lui montrer que ce n'était rien. Senri n'était pas du genre à dire à voix haute ses sentiments, déjà s'excuser c'était beaucoup pour lui, alors lui dire qu'elle l'avait manqué aussi c'était énorme mais il n'en pensait pas moins et le fit passer par ses yeux et par sa main qui vient se perdre sur sa joue.

Puis il rebaissa les yeux pour lui transmettre ses excuses, toujours honteux, avant de le remonter une nouvelle fois à sa demande. « Peut être, mais je m'en veux, j'aurai du chercher à reprendre le contrôle plus tôt. » Elle avait raison comme d'habitude, Rima s'était un peu sa voix de la sagesse, qu'il n'écoutait peut être pas assez parfois. « Je sais pas si je pourrai changer. » Après tout ça faisait tellement longtemps qu'il était comme ça, ça allait être plus que dur. Sa main quitta sa joue pour attraper une des mains de Rima. « Mais si tu es avec moi peut être que je pourrai le faire. »

••••

by Wiise


Dernière édition par Emmo le Mer 28 Fév - 14:13, édité 1 fois
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Mar 27 Fév - 16:36




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Elle se sent nulle, un peu, de l’avoir mis mal à l’aise. Elle qui voulait détendre l’atmosphère, c’était raté. L’avantage, c’est que ça lui avait aussi permis de lui avouer qu’il lui avait manqué et qu’elle s’était inquiétée pour lui. Elle avait gardé son habituel air impassible, comme si elle n’était pas incroyablement gênée de le lui dire à voix haute, comme ça. Comme si son cœur ne s’était pas emballé comme si elle était une adolescente avouant ses sentiments à son premier amour... Bien heureusement qu’elle était assez bonne actrice, parce que ça l’aurait trop embarrassée que son embarras ,justement, paraisse sur son visage. Enfin, le fait est qu’elle est heureuse de revoir et Shiki et qu’elle pense qu’il en va de même pour lui. Il ne le dit pas, mais elle peut le sentir à travers son regard, à travers l’infini douceur de sa main posée sur sa joue. Oui, elle se plaît à penser que c’est sa manière à lui de dire ‘tu m’as manquée aussi, je suis de retour maintenant.’

« Arrête de t’en vouloir. Je ne sais pas tout, mais j’imagine qu’il y a une raison à pourquoi tu ne l’as pas fait. Je ne dis pas que tu as eu raison de te faire posséder et d’accepter la situation aussi facilement, parce que t’es vraiment un idiot pour ça, je dis juste que... Je pourrais comprendre ? » Elle comprendrais sûrement si il lui expliquait. « Ne crois pas que je te cherche juste des excuses, hein ? » Ce ne serait pas son genre du tout, la preuve c’est qu’elle avait encore son agression en travers de la gorge, mais elle savait que Shiki était tout autant une victime qu’elle, si ce n’était plus. Elle avait beau lui dire qu’il devait arrêter, c’était évident qu’il culpabilisait.

Rima serre doucement la main de son ami dans la sienne. « Mais est-ce que tu le veux ? » Parce que c’était bien beau de lui dire de changer, mais elle ne le forcerait jamais à rien. Elle répète, elle l’aimait comme il était et elle l’aimerait différemment. Elle l’aimerait encore plus s’il devenait la personne qu’il voulait vraiment être et pas celui qu’une personne extérieur voulait qu’il soit. « Que tu souhaites changer ou pas, que tu essaies ou pas, je serais avec toi. Je te lâcherai pas. »

Elle ne le lui avait jamais dit, mais elle ne se voyait plus sans lui. Shiki était devenu son tout et il était hors de question qu’elle le laisse, ni aujourd’hui ni jamais.

« Et tu le sais sûrement déjà, mais si tu veux te libérer de quoi que ce soit, si tu veux parler -de ça ou d’autre chose, je t’écouterai. » Elle ne garantissait pas de rester calme parce que le seigneur savait que Rima n’était calme qu’en apparence, mais elle écouterait. « Tu veux un pocky ? »

Elle désigne le paquet de biscuits qui repose sur les couvertures d’un geste du menton, refusant peut-être de lâcher la main de Shiki.

☾ anesidora
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Mer 28 Fév - 14:41
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

Il était heureux de pouvoir être de retour auprès de Rima, d'être son vrai lui à ses côtés. Il avait vraiment eu peur, quand on lui avait dis ce qu'il s'était passé, quand il avait pris conscience de ce qu'il avait fait et de ce qu'il aurait pu faire si il n'avait pas chercher à se battre contre l'emprise de son père, grâce aux paroles de Rima. Oui c'était grâce à elle. Ça, d'ailleurs, devait être la seule capable de le faire réagir et de lui faire reprendre contrôle de son corps. Il n'y avait qu'elle pour réussir un tel exploit. Et ça ne l'étonnait guère. Après tout c'était Rima, sa Rima.

« Je vais essayer. » Il n'assurait rien. Ne pas s'en vouloir, c'était bien plus facile à dire qu'à faire. « Merci. » Mais il était content que Rima ne lui en veuille pas, qu'elle ne l'accuse avec violence de cet acte impardonnable qu'il avait commis mais au contraire qu'elle essayait de le rassurer à sa manière. Ça l'aidait, vraiment.

« Je pense. » Shiki l'indécision bonjour. « Que j'en ai besoin. Je ne peux pas rester comme ça. » Comme la marionnette de sa famille. Il ne changera pas forcement de comportement, mais plutôt d'état d'esprit. Ça sera déjà un grand pas pour lui. Il serra un peu plus fort sa main dans la sienne, signifiant que lui non plus, il ne la lâchera pas.

« Je sais, merci. » Il le savait oui, il n'avait rien à lui cacher, il n'avait pas de secret. Il savait qu'il pouvait tout lui dire. Mais pour l'instant il n'avait pas vraiment envie d'en parler, il voulait surtout profiter de sa présence. Elle lui proposa un pocky, qu'il ne refusa évidement pas -qui refusait un pocky de toute façon ?- Il ne pouvait pas résister aux pocky. Il porta le bâtonnet à sa bouche et croqua dedans, tout en regardant Rima, tout en se disant, qu'il avait de la chance, de la chance qu'elle soit encore là, à lui tenir la main, à lui parler. « Tu sais, j'ai vraiment eu peur de te perdre. » Et ça il ne l'aurait pas supporter. Surtout si ça avait été par sa faute.

••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Mer 28 Fév - 21:01




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Elle sait bien que ce ne sera pas facile mais elle espère vraiment qu’il trouverait la force de ne plus s’en vouloir. Elle essaie de le rassurer, de le tirer vers le haut et de le sortir de sa culpabilité. Elle n’aimait pas le voir comme ça. « Si je peux t’aider, je le ferais. » Elle lui ferait voir à quel point il est une personne formidable, comment il est bien plus que ce qu’il pense être et qu’il mérite un peu tout le bonheur du monde.

« De rien. » Elle ne trouvait même pas mériter des remerciements. C’était normal d’être là pour lui, il aurait été là pour elle dans le cas inverse.

Encore une fois, elle remercie son manque d’expressivité. Shiki avait eu peur de la perdre et même si c’était quelque chose de plutôt normale en fait, personne ne tiendrait à se réveiller d’une possession après avoir plus ou moins ‘planté’ une amie... Non, pas une amie, Rima était plus que ça et elle le savait. Elle ne savait pas exactement ce qu’elle était, mais sa relation avec Shiki était compliquée, pas claire, mais elle ne savait pas vraiment comment aborder le sujet -pas que ce soit le moment.

Elle est pas d’une grande tendresse, Rima, elle a cette beauté froide, comme ces poupées de porcelaine à l’air mélancolique, mais aujourd’hui, face à Shiki, elle s’ouvre un peu plus. Elle glisse ses doigts entre ceux du jeune homme, pas vraiment amicale, juste un peu plus que ça. Elle fixe leurs doigts nouvellement entrelacés et peut-être bien qu’elle sourit tendrement derrière ses mèches blondes.

Elle réfléchit un instant, elle n’a jamais eu peur de mourir. Même au moment où elle perdait connaissance, elle ne pensait qu’à cet idiot de Shiki qui s’était fait posséder trop facilement et qui devait être en danger aussi. « Je suis désolée... » Elle s’en veut de l’avoir inquiété. « Tu ne me perdras pas Shiki. » Elle avait pas l’intention de mourir tout de suite. Elle avait la chance d’avoir une longue vie de vampire devant elle, elle ne tenait pas particulièrement à ce qu’elle se finisse après seize petites années. Elle avait encore des choses à vivre, des choses à dire.

☾ anesidora
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Jeu 1 Mar - 14:44
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

Il avait vraiment été effrayé. A l'idée de ne plus jamais revoir Rima. De plus ne pouvoir partager de pocky avec elle. De ne plus pouvoir se plonger dans ses grands yeux bleus. De plus pouvoir tenir sa main dans la sienne comme en ce moment même. De ne plus partager de moment avec elle. De ne plus, tout simplement, l'avoir dans sa vie. Parce que, peut être que leur relation n'était pas claire, peut être qu'ils n'avaient pas mis de mot de dessus, ni même les gestes. Mais les faits étaient là, Rima était dans son cœur et le restera toujours, jusqu'à la fin de sa vie, jusqu'à ce que ce dit cœur soit réduit en l'état de cendre, en mille poussières, et même après encore. C'était la seule qu'il savait, dont il était persuadé. Et au fond, il savait que ça devait être pareil du côté de Rima, même si ils n'en avaient jamais véritablement parlé, leur regard ne trompaient pas, comme certain de leur geste. Et leur pensées étaient on peut plus clair. Alors oui il avait paniqué, lui Shiki, avait véritablement paniqué à l'idée de la voir disparaître, par sa faute par dessus le marché. Il ne l'aurait pas supporté. La culpabilité l'aurait sans doute achevé.

Il sentit les doigts de la jeune fille entrelacer les siens, ce qui l'encras dans la réalité, lui disant, lui assurant, qu'elle était belle et bien là, qu'elle n'avait pas disparu, qu'elle était bien avec lui et que ce n'était pas l'illusion de son esprit dévasté par la culpabilité. Non, elle était véritablement là, sous ses yeux bleus qui pourtant si vide de sentiment d'habitude, brillaient aujourd'hui, de soulagement non feint mais aussi de tout ce qu'il ne pouvait pas dire à voix haute à la vampire. « Tu n'as pas à t'excuser, rien n'est de ta faute. » Il ne comprenait d'ailleurs même pas pourquoi elle s'excusait, c'était lui qui devait s'excuser, pas elle. Il hocha la tête à la suite de ses mots, resserrant sa prise autour de sa main, il n'avait pas l'intention de la perdre non.  

« Comment va ta blessure ? » Il aurait d'ailleurs peut être du commencer par ça.

••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Ven 2 Mar - 23:03




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Elle n’y pensait que maintenant, à ce que serait sa vie sans Shiki à ses cotés. C’est idiot, mais même s’ils ne se connaissent que depuis peu -enfin, peu en comparaison tout les autres membres de la Night Class qui semblent se connaître depuis le berceau, Rima n’avait plus vraiment quitté Shiki depuis. Ils allaient en cours ensemble. Ils bossaient ensemble. Ils passaient leurs temps libre ensemble ou quand ce n’était pas possible, ils trouvaient toujours le temps de s’envoyer quelques messages. Comme ça, à force d’habitude, il était devenue indispensable à la petit blonde. Il était mystérieux, silencieux, mais il était toujours là pour elle, il était juste présent et ça la rassurait de savoir qu’elle n’était pas seule.

Elle ne s’était jamais posée la question, de savoir ce qu’elle deviendrait s’il s’en allait, s’était à voir comment elle avait paniqué quand il ne lui avait pas répondu pendant les vacances et encore plus quand elle avait remarqué qu’il avait changé en rentrant. Son anxiété était carrément devenue visible. Rima avait montré des émotions, elle avait laissé transparaitre dans ses gestes que quelque chose n’allait pas et heureusement que ce n’était que Takuma qui l’avait remarqué, parce qu’elle avait une réputation à tenir auprès des autres un peu. Takuma c’était différent. Shiki aussi, c’était différent, mais pas le même genre de différent. Enfin, bref, elle avait paniqué à coup de : « Non mais tu ne comprends pas Takuma, il se passe un truc. Un truc de grave. J’en suis certaine. » Et elle avait eu raison. Pour être grave, ça avait été grave.
Eu début, elle s’en était un peu voulue d’avoir craqué face au blond, elle aurait voulu se montrer moins à cran, mais au final elle avait peut-être eu raison, c’était lu qui était venue la secourir face à… Shiki qui n’étai plus vraiment Shiki. Si il n’était pas intervenu, peut-être que Rima serait morte à l’heure qu’il est, sans même avoir pu dire à Shiki qu’il était un sacré petit con (ce qu’elle avait fait juste après) mais qu’elle l’aimait quand même (ce qu’elle ferait peut-être dans quoi… 200 ou 300 ans ?).

« Je m’excuse de t’avoir fait peur. D’avoir été inconsciente et de m’être jetée face au danger sans réfléchir. Mais tu me connais, j’agis souvent d’impulsion quand les choses me tiennent à cœur. » Sa priorité à ce moment là avait été de vouloir ramener Shiki à lui-même. Elle n’avait pensé qu’à lui sans même se soucier de ce qu’il adviendrait d’elle. « L’important c’est que grâce à ça, tu es revenu à toi-même. » Même si elle était morte, ça aurait été worth it à ses yeux, du coup.

« Ah. » Sa blessure, oui. Elle qui s’en plaignait il y a quelque minutes, depuis que Shiki était entré dans la pièce elle l’avait un peu oubliée. « Je vais bien. Ça guéri. Je m’ennuie juste beaucoup, il n’y a pas grand chose à faire en étant alitée… » Inutile de lui parler des douleurs occasionnelles, elle ne voulait pas plus l’inquiéter, surtout qu’elles s’en iraient d’ici peu.

☾ anesidora
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Dim 4 Mar - 15:12
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

Senri ne pouvait pas spécialement se vanter d'avoir une vie magnifique, au contraire, il avait une famille plutôt détraquée, avide de pouvoir pour certain, et il y avait lui, lui qu'on ne reconnaissait pas vraiment en tant que Shiki Senri mais plutôt en tant que poupée de la famille Shiki. Il l'avait compris des son plus jeune âge et avait fait bien attention de rester à sa place, sa place de poupée. Les seuls moments ou il pouvait plus ou moins se détendre c'était les moments qu'ils passaient avec Takuma, celui qui était devenu son meilleur ami avec le temps et qui avait toujours été là, celui qui, il l'avait vu au fond des yeux de Rido, avait protégé son corps des attaques de Kaname. Il lui en était tellement reconnaissant, mais n'en voulait pas non plus à Kaname.
Puis il y avait vu Rima qui était arrivée dans sa vie. Certes il la connaissait depuis peu, mais ils étaient devenus inséparable et elle lui était devenu indispensable. C'était le seul côté bénéfique qu'il voyait à cet épisode, c'est qu'il avait compris à quel point il ne pourrait pas vivre sans Rima. Cette peur de la perdre, de ne plus jamais pouvoir la revoir et la serre dans ses bras, il ne voulait plus jamais la connaître. Son cœur s'en souvenait encore, tellement il avait été ébranlé par ce sentiment si inconnu pour lui.

Il monta sa main libre jusqu'à sa joue et caressa tendrement une de ses pommettes en entendant ses explications. Il ne savait pas pourquoi il était avide de contact, peut être pour se prouver qu'elle était belle et bien là, en tout cas ça le rassurait de pouvoir sentir sa peau sous ses doigts, bien qu'elle soit un peau fraîche. Il pinça les lèvres. « C'est vrai que tu aurais du y réfléchir deux fois avant de t'interposer comme ça. » Il soupira. « Mais te connaissant, même avec les risques, tu l'aurais fait quand même. » Têtue, ça elle l'était. « Alors merci. » Sans elle il serait peut être encore sous l'emprise de son père à ce moment là. « Mais évité d'agir de manière aussi inconsciente la prochaine fois s'il te plaît. » Sinon il allait finir par mourir d'inquiétude.

« J'espère que ça guérira vite. » Il ne se faisait pas trop de soucis pour ça non plus, ils n'étaient pas de fragile humain mais des vampires. Elle devrait rapidement s'en remettre, du moins il l'espérait. « Tu veux que je te porte jusqu'au balcon pour que tu puisses prendre l'air ? »  

••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Ven 9 Mar - 22:39




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Rima n’aurait pas été contre donner sa vie pour sauver celle de Shiki, pour le ramener à la raison, mais elle était quand même bien heureuse d’être vivante en ce moment pour pouvoir être avec lui. Elle n’avait jamais été aussi heureuse d’être vivante en fait, elle qui se disait d’habitude qu’il fallait qu’elle vive pour pouvoir mourir plus tard, parce que c’était comme ça, on naît, on vit et on meurt. Elle était heureuse d’être vivante, heureuse d’être vivante en même temps que lui, juste d’être avec lui, de sentir sa main sur sa joue encore plus douce que n’importe quoi d’autre. Elle ne le savait pas capable d’être aussi tactile, aussi délicat mais il l’était. Elle ferma les yeux et profita de l’instant un moment avant qu’un léger sourire étire ses lèvres : « Je l’aurais fait et je le referais. Si c’est pour toi, Shiki, je me fiche de ce qui peut m’arriver. » Il était plus important à ses yeux que sa propre santé à elle. Elle le savait, que Shiki était sa personne spéciale, que s’il le fallait alors elle donnerait sa vie pour lui sans aucun regret. Ça faisait niais dit comme ça, ça sonnait protagoniste stupide d’un shojo manga et Dieu savait que Rima était beaucoup de chose mais ni niaise, ni stupide. Sauf face à Shiki apparement.

« Je l’espère aussi, j’en ai marre de rester confinée ici. » Elle voulait sortir, marcher, prendre l’air, voir du monde. Elle voulait aller en cours juste pour avoir des devoirs et ne plus s’ennuyer comme un rat mort. Elle voulait retourner travailler avec Shiki et surveiller de loin qu’aucune autre mannequin ou maquilleuse ou photographe ne s’approche trop près de lui parce qu’elle était peut-être un peu jalouse. Peut-être qu’elle l’avait toujours été sans le montrer. « Oh, je ne disais pas ça pour ça… Mais si tu pouvais, j’en serais ravie. Tu ne sais pas ce que je donnerais pour enfin respirer l’air frais du dehors. » Elle accepte sans se soucier d’être trop lourde pour lui parce que même si Shiki n’est pas athlétique, il reste un vampire (et en plus de ça, Rima doit peser cinquante kilos habillée, pas de quoi le fatiguer).  

☾ anesidora
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Dim 5 Aoû - 16:16
When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself
Rima & Shiki
••••

Il soupira en entendant ses paroles. Il se doutait bien que quoi qu'il dise elle ne changerait pas son comportement face au danger. Mais au moins il la mettait en garde. Et puis de toute façon il ne se fera plus avoir, c'était hors de question, il avait compris la leçon, donc elle n'aura plus d'occasion de se mettre en danger. C'était à lui de la protéger maintenant, et il fera tout pour ne pas faillir à cette tâche. Tâche qui lui tenait à cœur bien plus que de raison. Il secoua légèrement la tête pour montrer qu'il n'était pas vraiment d'accord avec ses paroles mais il ne releva pas, il savait qu'elle était têtue et puis elle n'avait pas besoin de savoir qu'il avait décider de la protéger contre tout. Elle serait capable de protester mais il était décider et rien ne le fera changer d'avis. C'était une grande première, lui, le paresseux, décidé à protéger quelqu'un jusqu'à la fin de sa vie... Il serait peut être temps qu'il réfléchisse à tout ça et comprenne ce qu'il ressentait vraiment pour Rima. Il n'avait pas l'habitude de ressentir autant de chose pour une seule personne. Rima avait vraiment le don de le chambouler pour tout et n'importe quoi. Et il ne savait si il aimait ou détestait ça.

Il se pencha vers elle, puis passa un bras sous ses jambes fines et un autre derrière son dos, pour la porter comme une princesse vers la fenêtre. « Tu me dis si jamais je te fais mal. » Elle était si légère. Il arriva devant la porte vitrée. « Passe tes bras autour de mon cou pour te tenir le temps que j'ouvre la porte. » Il attendit qu'elle s'exécute pour avancer son bras vers la poignée et ouvrir la grande fenêtre. Ils sortirent dehors à l'air frais, sous les étoiles et la lune. Il s'approcha du balcon et la déposa sur la rembarre en pierre tout en gardant un bras autour de sa taille pour l'empêcher de tomber au cas ou. « Et voilà Princesse, te voilà dehors. » la taquina t-il.  

••••

by Wiise
avatar
Messages : 22
Date d'inscription : 24/02/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

le Mer 8 Aoû - 2:08




When you are guilty, It's not your sins you hate but yourself

Shiki & Rima

Ce n’était pas une nouveauté pour Rima d’avoir envie de protéger un ami, derrière ses airs de poupée de glace, elle avait bien un coeur, qu’elle jetterait volontiers au feu pour sauver n’importe lequel de ses amis (qui se comptaient de toute façon sur les doigts d’une main), c’était cependant une grande première qu’elle l’assume ouvertement et ça, c’était uniquement parce que c’était Shiki en face ; totalement stupide puisqu’il était bien la seule personne à la comprendre à la perfection sans qu’ils aient besoin d’échanger un mot, et elle aimait croire que c’était le cas à l’inverse aussi et qu’elle savait le comprendre aussi bien que lui la comprenait.

Le brun se penche vers elle et passe un bras sous ses jambes et l’autres dans son dos pour l’amener à lui et la porter. Elle sait que c’est elle qui a plus ou moins demandé à prendre l’air et elle savait que ça impliquerait les bras de Shiki autour d’elle d’une manière ou d’une autre, mais elle n’avait pas prévu qu’il la porte de cette manière là.
La proximité n’est pas nouvelle, les deux bossent souvent ensemble et les photographes apprécient beaucoup leur petit couple, si elle se permettait de le dire comme ça, alors ils avaient souvent posés ensemble en étant proche, mais c’est la première fois qu’ils le sont autant en étant loin des caméras. « Ne t’en fais pas, je ne suis pas si fragile… Pas très crédible dis dans cette situation, mais vrai quand même. Et puis je sais que tu ne me ferais pas de mal.» Pas certaine de pouvoir garder son équilibre dans les bras de Shiki, elle pose une main sur l’une de ses épaules et se tient à sa chemise de l’autre, agrippant délicatement mais fermement le tissus. Elle se laisse porter, les yeux rivés sur la porte fenêtre pour ne pas le regarder lui.

« Ah. Hm. » la blonde obéit, le visage enfin levé vers celui de Senri qu’elle ne savait plus vraiment comment décrire qu’autrement que par son prénom. Était-il son ami ? Était-il plus ? Voulait-il qu’ils soient plus ? Des questions auxquelles elle auraient tout le temps de chercher des réponses quand elle serait de nouveau seule et alitée. Ses bras autour du cou de Shiki, elle incline le visage pour poser sa joue contre son bras, peut-être un peu trop proche de lui, de son cou pâle… Très mauvaise idée, c’était quand la dernière fois qu’elle avait avalé une blood tablet ? Pas si longtemps que ça d’accord mais quand même, elle avait la gorge un peu sèche et elle ne savait pas si ce n’était que de la soif liée aux forces qu’elle devait reprendre, où si c’était simplement l’effet Shiki. Quoi qu’il en soit, elle ferma un instant les yeux et soupira pour reprendre ses esprits, espérant que cela passe inaperçu. Sûrement, les soupirs étaient la marque de fabrique de cette enfant.

L’air frais et le petit vent nocturne firent un grand bien à Rima, la ramenant sur terre au moment où Senri la déposait sur la rambarde de pierre du balcon. Elle laissa ses jambes pendre dans le vide en faisant de tout petit battements pour délier ses muscles… Elle aimerait pouvoir marcher, mais c’était peut-être encore trop tôt, si Shiki ne l’avait pas laissé marcher deux mètres jusqu’à la fenêtre, elle ne l’imaginait pas la laisser essayer de sauter de l’étage jusqu’en bas pour faire une ballade dans le jardin.

« Et voilà Princesse, te voilà dehors. » le surnom la pris par surprise, tellement qu’elle tourna vivement la tête vers l’adolescent avant de regagner une certaine crédibilité. Avec l’un de ses rares (mais jolis) sourires, elle roula des yeux au ciel, prenant ces mots à la taquineries. « Je ne suis pas une Princesse, Senri… Bien que j’ai le plus preux des chevaliers à mes côtés. » elle le taquine en retour, même si elle ne fait qu’énoncer le fond de sa pensée. « Merci infiniment, j’avais besoin de prendre l’air. » et même si elle est bien trop consciente du bras masculin passé autour de sa taille par sécurité, elle arrive à se détendre un peu mieux qu’à l’intérieur où elle s’engourdissait, allongée sous le poids des couvertures. « Tu permettrais que je m’appuies un peu contre toi ? » elle a conscience de trop en demander, surtout que rien ne justifie vraiment cette requête à part une envie à moitié avouée de se sentir contre lui.

☾ anesidora
Contenu sponsorisé

Re: When you are guilty, it's not your sins you hate but yourself [Shiki x Rima]

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum